Jango, un nouveau Pandora ?

Jango est à mi-chemin entre la radio personnalisable et le réseau social, entre Pandora et last.fm. Comme sur Pandora, on commence son écoute en saisissant le nom d’un artiste, puis on peut affiner la sélection de la radio. Comme sur Last.fm, on peut interagir avec les autres membres, se créer un profil avec quelques détails personnels et laisser des messages aux autres utilisateurs.

Bien qu’en version beta, l’interface est soignée et le produit abouti (où est l’inévitable appli Facebook ?). Je fais cependant à Jango les mêmes critiques qu’à Pandora, dont je me suis rapidement détourné : les recommandations ne sont pas assez pointues et dès que la liste des artistes cités pour construire la radio est épuisée, les titres proposés sont d’un intérêt très limité. Les artistes les plus joués sont toujours privilégiés et les chances de découvrir un nouvel artiste sont quasi nulles.

L’avantage de Jango par rapport à Last.fm et qu’il ne nécessite aucune installation. Mais pour les fans du scrobbling, Jango ne fera pas le poids. De même pour les labels et les musiciens, aucun accès pour mettre ses oeuvres à disposition et utiliser le site comme une plateforme de promotion et de distribution.

Pour résumer : Jango ne vous conviendra pas si vos goûts musicaux sont très précis et que vous êtes toujours en recherche de nouvelles découvertes musicales. Si vous recherchez une solution simple et rapide pour créer une radio personnalisée et que vous regrettez chaque jour le bannissement de Pandora en Europe, Jango vous conviendra peut être !

Je dispose d’une poignée d’invitations pour ce site. Si vous êtes intéressé, merci de me communiquer votre mail par le formulaire de contact ou en commentaire.

Une réflexion au sujet de « Jango, un nouveau Pandora ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.