Les sages recommandations de The Perceptron

The Perceptron logo

Je vous ai déjà parlé d’Echo Nest, le fabuleux API de recommandation musicale et d’Echotron, sa vitrine promotionnelle aux résultats très pointus. Creusons aujourd’hui le sujet de la recommandation avec The Perceptron, un projet britannique qui sent bon le DIY. Autant le dire tout de suite, The Perceptron est jeune et encore incomplet, il offre des résultats partiels, mais sa simplicité en fait une curiosité.

Sur la page d’accueil, il suffit de saisir le nom de l’artiste pour se voir proposer des recommandations. Le moteur expliquera ensuite son choix et dira à partir de quelle source il s’est basé pour faire cette proposition. L’algorythme de The Perceptron se base sur Epitonic, Opentape, Seeqpod, Myspace, Tiny Mix Tapes, The Hype Machine, Muxtape, Muxtape Stumbler et Wikipedia pour proposer ses résultats. Pour ceux que cela intéresse, le blog de la développeuse donne plus d’infos sur le poids des différentes sources.

Vous pourrez également lire une courte bio de l’artiste et accéder à diverses ressources (Wikipedia, MySpace) pour vous documenter ou acheter les oeuvres de l’artiste en question.
En créant un compte, vous pourrez affiner vos recommandations en précisant si vous aimez ou détester tel ou tel artiste, et en fonction de votre activité hebdomadaire, vous vous verrez proposer une liste d’artistes à découvrir, un outil nommé Automatron. De manière plus classique, vous pourrez ajouter les titres disponibles en streaming à une playlist.

Si vous aimez The Perceptron, testez aussi Playmary, créé lui aussi par Mary Cook. Il vous permet de dresser votre autobiographie musicale. Une façon simple de créer un MP3 blog.

Mise à jour 01/09/2009 : Mary Cook annonce la clôture du site pour cause de coûts de maintenance trop élevés. Le code source de l’application est disponible sur Github.

Une réflexion au sujet de « Les sages recommandations de The Perceptron »

Laisser un commentaire