Music Hack Day #11 – Boston

Déjà 6 mois depuis l’étape barcelonaise des Music Hack Days. J’ai volontairement occulté l’étape montréalaise en septembre dernier où peu de choses avaient retenu mon attention, et nous voici de retour à Boston. Avec la proximité du légendaire MIT et du siège d’Echo Nest, on est à peu près certain de ne pas être déçu des résultats de ce weekend de labeur (pour les participants, le nôtre était très reposant, merci).

Drinkify

Je commence comme d’habitude par le truc le plus crétin, comme souvent l’œuvre du génial Matt Oggle. Drinkify est le parfait compagnon de vos soirées d’hiver. Une flambée dans la cheminée, un bon disque, il ne manque qu’un bon verre, mais quelle boisson pour parachever ce moment ? Drinkify connait la réponse !

ClipSwitch

A chaque Music Hack Day, Nicolas Froment et l’équipe de MuseScore proposent plusieurs projets toujours pertinents. Cette fois on découvrira ClipSwitch (voir un exemple en action), qui permet de comparer plusieurs interprétation d’une même œuvre tout en suivant la partition. Autre apport important pour la communauté MuseScore, l’import de partition PDF est proche !

Spartify

Spartify vous aide à générer des playlists pour vos soirées privées. Vos invités pourront voter pour les titres à ajouter à la playlist en cours, et si jamais vous êtes trop occupé à danser ou trop fatigué pour décider, Spartify complètera la playlist avec des morceaux similaires.

Noteflight Melody Autocompletion

Noteflight est un éditeur de partitions en ligne. Le hack consiste à proposer de compléter la partition avec la note la plus fréquemment utilisée pour la suite en cours. Plusieurs réglages peuvent être utilisés pour s’adapter au style (siècle) de la composition. Accéder à la démo.

Album Covers

Un projet plus abstrait de création automatisée pour terminer : Album Covers remixe un titre en se basant sur sa pochette, en découpant le morceau en petits fragments ensuite ré-assemblés.

4 réflexions au sujet de « Music Hack Day #11 – Boston »

  1. Ping : Music Hack Day #11 – Boston | Musique et littérature | Scoop.it
  2. drinkify: je trouve cette assistance au choix de la boisson bien pratique lorsque le placard à digestifs est bien rempli.
    Meme si suggérer une bouteille de vin rouge pour la compagnie créole me semble un peu étrange…

    1. @grego Dans le cas présent, c’est probablement la quantité qui te plonge dans une douce léthargie et te fait oublier la musique.
      Le vrai problème de ce truc, c’est que j’ai encore rien trouvé qui s’écoute avec une petite prune…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.