Swarm.fm rend Spotify vraiment social

Depuis le mois de novembre 2011 et l’ouverture de l’API de Spotify, on n’avait pas encore vu d’applications très aboutie. Certes les application de Last.fm, de This Is My Jam ou du Guardian sont bien réalisées, mais avouons-le on ne les utilise jamais. D’ailleurs j’utilise peu Spotify (je l’ai réinstallé la semaine dernière pour tester l’appli This Is My Jam après 2 mois où je n’ai perçu aucun manque).

Mais peut être que l’application Swarm.fm va me faire changer d’avis. Cette application me propose ce qui me manque dans Spotify : une page d’accueil sociale, qui peut me guider parmi la pléthorique offre de Spotify. La home page de Swarm.fm se compose de 6 parties :

Activity : ce qu’écoutent vos amis Facebook (vous n’êtes pas obligés de vous loguer avec Facebook pour utiliser l’application, ce qui est très bien. Autre bon point, il est aussi possible de ne pas afficher les activités de certains « amis » aux goûts douteux.

Releases : Les nouvelles sorties d’artistes que vous avez écouté (voilà un moyen de plus de ne pas louper un disque). Ces liens pointent vers des pages artistes avec les traditionnelles bio, discographie disponible dans Spotify et en local, les interactions avec vos amis et les artistes similaires.

Recent : les disques que vous avez récemment ajouté à Spotify.

Artists : Les artistes que vous avez écouté récemment, que vous pouvez ajouter en favoris pour j’imagine, influer sur vos recommandations.

Tags : pour découvrir des groupes similaires à ceux que vous avez déjà écouté.

Friends : les profils de vos amis, avec leur activité sur Spotify et Facebook si vous avez connecté votre compte.

Tout cela fleure bon la sérendipité et me rappelle les bons côtés de MySpace (vous pouvez ajouter certains de vos amis en top friend ;)), avec la qualité du catalogue Spotify et sans les commentaires et les gif glitter. On verra à l’usage si Swarm.fm me fait retrouver un usage régulier à Spotify, mais pour l’instant je suis plutôt enthousiaste et vous invite à l’installer.

Laisser un commentaire