Archives de catégorie : promotion

Recommendation Engine Optimization

Avec une offre de musique toujours plus abondante, découvrir de nouveaux contenus n’est pas toujours chose aisée. C’est pourquoi les technologies de recommandation sont en plein essor. Nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer le sujet et l’annonce du partenariat entre Spotify et Echo Nest me fait penser qu’on en reparlera.

Tout comme les techniques de SEO permettent d’améliorer son référencement dans les moteurs de recherche, il doit être possible d’influencer les algorithmes des moteurs de recommandation pour figurer en bonne place dans les résultats recommandés pour des requêtes sur des contenus stratégiques. Si l’on prend l’exemple de la musique, il s’agira d’artistes bénéficiant d’une notoriété plus importante, ou partageant certaines caractéristiques : origine, genre, label…

Je me demandais si certains d’entre vous avaient déjà tenté d’influencer les algorithmes de recommandation d’Amazon, Last.fm, Deezer ou autre ? Avez-vous réussi ? Quelles bonne pratiques partageriez-vous ?

J’ai pensé à quelques méthodes. La difficulté réside dans les difficultés à les mettre en oeuvre.

  • Associer des groupes de tags utilisés pour les artistes auxquels vous souhaitez être identifiés. Dans la limite du raisonnable : ce n’est pas parce que vous voulez être recommandé pour une requête ABBA que vous devez tagguer votre groupe Suède, 70’s
  • Créer des playlists associant l’artiste que l’on veut promouvoir à ceux pour lesquels on veut ressortir
  • Créer des contenus texte sur votre blog (pour les algorithmes scannant aussi le texte comme Echo Nest) riches en mots-clés pertinents pour des services de recommandation
  • Ecrire des avis mentionnant contenant des mots-clés pertinents sur la page de l’artiste à faire remonter
  • Achat de recommandations (type Power Play chez Last.fm) au clic ou au nombre d’écoutes : l’équivalent du référencement payant pour la recommandation

Est-ce que cela fonctionne ? Aucune idée. En tous cas, l’efficacité sera limité si la moteur de recommandation analyse la musique, comme le font certaines APIs d’Echo Nest.

Est-ce moral ? Si vous ne cherchez pas à tromper l’utilisateur, je ne vois pas d’objections à pousser un peu des techniques qui peuvent être utilisées pour de la promo web classique. Je suis curieux de savoir si certains d’entre vous travaillent à la définition de ce type d’outils. J’avoue que mes quelques recherches sur le sujet n’ont pas donné grand chose. Alors verra t-on fleurir bientôt des agences de Recommendation Engine Optimization ?

Ilustration par vaXzine, publiée sur Flickr sous licence Creative Commons

RockDex évalue la popularité de votre groupe

rockdex-logo

Donnez simplement l’URL de votre profil MySpace à RockDex et celui-ci va ensuite analyser votre présence sur les principaux services musicaux en ligne, et lire ce que disent les blogs sur vous. Le service est opéré par Music Arsenal, une société spécialisée dans l’aide au management d’artistes. RockDex s’appuie sur les données de MySpace, Last.fm, Twitter, Youtube, iLike, Blip.fm, Flickr et Youtube pour devenir le Nielsen Netratings de la musique. Pas sûr que cela suffise, mais le site est joliment réalisé et fournit des conseils personnalisés pour développer votre visibilité sur Internet.

A tester en attendant de voir dans quelques semaines si les classements établis permettent de mettre en lumière la pertinence de cet outil.

La promo les yeux fermés grâce à Promobot

Promobot, trouvez votre audience

Il se crée chaque jour 15000 articles liés à la musique sur Internet, sur des sites parfois confidentiels, mais à l’audience fortement qualifiée. Je n’aime pas le terme « influenceur », mis à toutes les sauces ces derniers temps, cependant c’est bien eux qu’il faudra toucher pour promouvoir votre musique. Ils sont les tiers de confiance qui réussiront peut être, grâce à leur talent, à convaincre un lectorat pointu d’acheter votre musique.

Comment découvrir des sites susceptibles de parler de vous ? Vous pouvez engager une agence de promo, mais la plupart ne connait rien au web et utilise la même liste de contacts pour tous les artistes sur lesquels elle travaille. C’est là qu’intervient le nouvel API d’Echonest : Promobot.

Echo Nest a construit 30 API musicales constituant un « Music brain » qui écoute et analyse toute la musique publiée sur le web, et lit tout ce qui est écrit. J’ai déjà écrit tout le bien que je pensais de leur API de recommandation, et c’est donc avec impatience que j’ai accueilli l’annonce de Promobot au dernier MIDEM.

Promobot est un outil destinés à tous ceux qui font la promotion d’artistes et souhaitent trouver des support éditoriaux enclins à écrire sur eux. Tout d’abord, Promobot crée un profil d’artiste qui va agréger l’activité d’un artiste sur Internet. A partir de cette analyse musicale et contextuelle, Promobot va proposer une liste de sites musicaux qui ont déjà parlé d’artistes proches, et devraient donc être intéressés pour recevoir des informations sur votre artiste.

Continuer la lecture de La promo les yeux fermés grâce à Promobot

Diffusez vos playlists avec Fairtilizer

fairtilizer-logo

Bien que Fairtilizer soit en ligne depuis plus d’un an, je n’en ai encore jamais parlé. J’avoue être un peu passé à côté à l’époque, mais une nouvelle visite m’a fait changer d’avis.

Fairtilizer répond à plusieurs besoins importants pour les lecteurs de ce blog, et sa réalisation impeccable en font un outil à surveiller de près.

Pour les artistes, labels et médias musicaux, Fairtilizer permet d’uploader ses titres, de les partager dans des playlists (avec possibilité d’autoriser le téléchargement), et de consulter les statistiques de lecture. Un petit regret, la fonction vente n’est pas encore disponible.
Les simples membres, s’ils ne peuvent uploader des titres, ont la possibilité de voter pour leurs titres favoris, et de créer des playlists.

Fairtilizer sonorise votre blog / site grâce à 4 widgets allant du lecteur de playlist (ci-dessous) au simple et très discret bouton Play .

5 conseils pour gérer votre communauté de fans

Comment optimiser ma présence sur Internet ? C’est probablement la question la plus difficile pour un artiste qui débute. Les promesses des différents services qui se proposent de gérer votre communauté de fans sont énormes, et les pièges nombreux.

1- Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier.
Conservez un site web pour votre groupe. C’est le seul élément de votre présence en ligne que vous pouvez garantir dans le temps. Les outils et les URLs vont et viennent, votre site officiel perdurera. Pour autant, rien ne sert d’avoir un site complexe à mettre à jour, un simple hub pointant vers votre présence sur des sites communautaires suffit. C’est là que vos fans sont, et plus important, c’est là que sont ceux qui ne sont pas encore vos fans.
Si n’utiliser qu’une seule plateforme de diffusion est une erreur, s’éparpiller sur chaque réseau social en est une plus grande encore. Ces sites sont chronophages et la clé de la réussite réside dans votre capacité à renouveler le contenu de façon très régulière et à personnaliser votre relation avec vos fans.
Concentrez-vous sur des sites complémentaires, démarrez par les plus gros. Si votre style musical dispose d’un réseau social de niche, votre présence y est indispensable.

2- Keep it real
Rien ne sert d’augmenter artificiellement le nombre de vos fans. Rien ne sert d’envoyer des demandes au kilomètre. Tout ce que vous gagnerez, c’est une communauté morte, la pire image possible pour vous. Entrez en contact avec des fans d’artistes avec qui vous avez déjà partagé une scène, ou d’artistes proches de votre travail artistique. Engagez le dialogue, personnalisé avec chaque contact. De plus en plus de sites proposent des options de recommandations affinitaires, exploitez-les intelligemment.

3- Soignez votre présentation
Allez à l’essentiel. Le plus important est d’optimiser le temps de chargement de votre page. Avez-vous vraiment besoin de cette image de 800 Ko en fond d’écran ? Limitez le texte au minimum. N’affichez pas vos 10 dernières vidéos sur votre page, vous avez une chaine dédiée pour ça !

4- Utilisez tous les outils internes
Le web est ouvert, vous pouvez afficher votre vidéo Youtube sur MySpace, votre photo stream Flickr sur WordPress. C’est pratique, mais cela a des limites. Chaque service propose des remontées éditoriales, et si votre contenu n’est pas disponible via l’outil maison, vous n’avez aucune chance de vous retrouver en page d’accueil (votre clip uniquement publié sur Dailymotion ne sera jamais choisi en home de Last.fm). De plus, vous avez plus de chances d’apparaitre dans les résultats de recherche interne si vos contenus sont publiés avec ces outils.

5- Pensez à votre référencement
N’utilisez qu’une seule adresse lorsque vous publiez sur le web. Renvoyez votre trafic vers votre communauté principale, c’est votre carte de visite la plus importante. Elle montre votre travail et l’intérêt qu’il suscite auprès de vos fans. Vous serez mieux référencé par les moteurs de recherche si vous utilisez une URL unique pour renvoyer vers votre site. Ecoutez les conseils du SEO rapper !

D’autres conseils ? Proposez les dans les commentaires !

Un widget Paypal pour votre boutique en ligne

logo_paypal.jpg

Storefront est un widget flash développé par Paypal Labs. Il est actuellement disponible en version beta. Facile à configurer, vous pourrez ensuite le coller sur n’importe quelle page HTML. Malheureusement, ce widget ne peut pas encore être utilisé sur une page MySpace (checkout impossible), mais on peut s’inscrire pour être notifié de la disponibilité de cette fonction (une application de la MySpace Developper Platform ?).

Mise à jour du 08/06/2008: Vous pouvez désormais exporter votre widget sur une page MySpace.

Vos amis et supporters pourront également disposer du code de ce widget pour la promouvoir sur leurs propres espaces éditoriaux, de quoi assurer plus de visibilité à vos produits.

L’outil souffre encore de quelques lourdeurs (caractères spéciaux non supportés, resizing des images un peu brutal) et n’est disponible qu’en anglais. Quelques défauts qui devraient rapidement être corrigés. La marque Paypal devrait être un grand atout pour garantir du sérieux de votre boutique en ligne. A tester !