Archives du mot-clé deezer

Blitzr, l’outsider du streaming

Logo Blitzr
Lorsque j’avais testé Blitzr une première fois, je n’avais pas jugé nécessaire de le mentionner, ne voyant qu’un service de plus exploitant la zone grise de la diffusion de contenus Youtube (pour faire court). Je me suis enfin décidé à y retourner et suis séduit par plusieurs points sur lesquels Blitzr se distingue de Toma.hk – une sorte de version dans le browser de Tomahawk qui a inspiré pas mal de concurrents.

Interface de Blitzr

L’accès aux contenus Bandcamp

Bandcamp est la plateforme la plus flexible pour les artistes quel que soit leur niveau de développement et l’accès aux contenus de Bandcamp est un passage obligé pour tout service musical voulant à des utilisateurs exigeants. Bandcamp ayant fermé son API, reste, j’imagine, des voies détournées embrassées par Blitzr. Beaucoup s’en accommoderont, mais je ressens tout de même un peu de gêne à streamer un contenu depuis Bandcamp et de me voir proposer de l’acquérir sur Amazon MP3 ou iTunes.

Pour terminer sur ce point, j’ai aussi noté que tous les contenus Bandcamp ne sont accessibles alors que les sorties existent bien sur Blitzr : un exemple ici avec l’album de Bathyscaphe (produit par le label que je co-dirigeais) et sa page sur Blitzr

Une base de données très solide

Et pour cause, puisque d’après mes tests, il s’agit à minima de celle de Discogs (voir la licence No Rights Reserved). C’est évidemment ultra complet pour qui s’intéresse aux musiques actuelles et j’ai même découvert un EP d’Arab Strap que je ne connaissais pas et qui ne m’avait jamais été remonté par qui que ce soit (damn you Last.fm et Echo Nest).

Les pages artistes sont construites sur la base du tryptique biographie, discographie, artistes similaires, auquel s’ajoute un onglet Événements permettant à Blitzr de générer des leads vers des plateformes de ticketing. La richesse de la base relationnelle de Discogs procure une expérience immersive. Seul bémol, c’est tellement complet que forcément, beaucoup de choses ne sont pas disponibles à l’écoute surtout lorsque l’on décide de s’aventurer dans la recherche par label, souvent omise par les concurrents.

Comptes utilisateurs, mobile…

En 2014, ça parait normal, mais c’est quelque chose que j’ai toujours trouvé manquant sur Toma.hk. Les comptes utilisateurs sur Blitzr sont assez basiques mais ont le mérite d’exister pour pouvoir sauvegarder playlists et artistes favoris. On voudrait tout de même pouvoir distinguer ces derniers d’artistes à écouter plus tard pour pouvoir les retrouver facilement. Mais surtout, on voudrait pouvoir scrobbler !

Pour compléter l’expérience, Blitzr dispose d’applis mobiles et d’un extension Chrome qui fait penser à Seevl. De quoi être bien armé pour affronter un marché des plus tendu. Après un gros retard à l’allumage, nous suivrons désormais cela de plus près sur Fine Tuning.

Tomahawk 0.8 : l’âge de raison

logo Tomahawk Player

Si vous lisez ce blog régulièrement, vous savez à quel point j’apprécie le lecteur audio Tomahawk. La version 0.8 est sortie cette semaine avec beaucoup de nouveautés.

Un design revu

Sans subir de bouleversements ergonomiques, l’interface utilisateur a été totalement revue par Jordi Verdú, dont vous pouvez lire les explications sur Medium. Le résultat donne un coup d’air frais par rapport aux versions précédentes et ce design est décliné de façon cohérente sur le site web et l’appli mobile. Il manque tout de même un retravail du menu de configuration, pas toujours clair et surtout peu mis en avant. Or c’est dans ce menu de configuration de l’on peut activer tout ce qui fait la richesse et la singularité de Tomahawk.

interface de Tomahawk 0.8

Hatchet

Annoncé il y a plus de 6 mois, Hatchet (Hatchet > Tomahawk, vous avez la blague ?) est la couche sociale de Tomahawk. Elle permet d’agréger son historique, découvertes, recommandation quel que soit le service utilisé pour l’écoute. Pour le moment Hatchet est embryonnaire. Il est possible de créer un compte permettant pour l’instant uniquement de synchroniser données et playlists entre l’application desktop et l’application Android.

Application Android

Screenshots de l'application Android

Autre nouveauté majeure, Tomahawk se décline sur mobile en commençant par une application Android, dont vous pouvez rejoindre la beta. Certaines fonctionnalités comme le support des playlists XSPF dont je parlais la semaine dernière ne sont pas supportées, mais le socle de Tomahawk est là : la résolution de contenus Spotify, Deezer, Official.fm, Soundcloud, Beats Music, Subsonic, Grooveshark…

Plus de contenus

Tomahawk ne supporte plus Youtube (edit: Youtube n’est plus un resolver proposé par défaut, mais il peut être ajouté manuellement en téléchargeant le script. Merci @muesli d’avoir rectifié.), mais il a ajouté Google Music, Beats Music et gère maintenant mieux les meta données de Spotify, Deezer et Rdio. Un simple glissé déposé d’un lien de ces services dans Tomahawk démarrera la lecture depuis le service de streaming que VOUS utilisez. Voir la liste exhaustive.

De nouveaux charts font aussi leur apparition pour ne pas louper sorties récentes et les titres qui se dégagent de la masse sur Hype Machine, This Is My Jam, Metacritic, HotNewHipHop, DjShop.de…

Cette version 0.8 est une grande réussite. De grands progrès ont été faits sur le design et la stabilité de la version desktop. L’intégration de Google Music est également un grand motif de satisfaction pour moi car je m’en sert comme espace de backup pour une partie de ma collection. La seule chose qui manque encore pour en faire l’unique point d’entrée vers tout contenu musical est l’accès aux contenus Bandcamp. Espérons que Bandcamp se décidera à réouvrir son API.

Tomahawk est disponible en téléchargement gratuit sur Windows, Mac OS et Linux (Ubuntu, Linux Mint, OpenSuse…). Vous pouvez contribuer à son amélioration sur Github.

Seevl dévoile son application Deezer

Logo-seevl_net

Nous avons déjà présenté Seevl à plusieurs reprises. Nous connaissions ce service de recommandation et découverte de contenu musicaux sous la forme d’une extension Chrome qui s’intégrait à la navigation de Youtube pour exploiter sont catalogue musical.

Aujourd’hui, Seevl devient une application du Deezer App Studio pour proposer ses connexions entre artistes, discographies, notes et fonctionnalités de recherche avancée depuis l’interface de Deezer.

Bonne nouvelle, votre activité réalisée sur Seevl via Youtube apparait aussi dans Deezer, plus convivial pour explorer les discographies. Une intégration réussie qui enrichi l’expérience utilisateur pour apporter un coup de frais aux pages artistes de Deezer, et favoriser la serendipité.

Page artiste sur Deezer
Page artiste sur Deezer
Page artiste dans l'application Seevl
Page artiste dans l’application Seevl

Une démo pour terminer

Soundiiz et Monkey Musics, 2 nouveaux convertisseurs de playlists

Je reçois peu de courrier intéressant via le formulaire de contact, mais à quelques jours d’intervalle, deux nouveaux sites français répondant au même besoin ont trouvé le chemin de mon inbox, ce qui explique cette note groupée.

Soundiiz

soundiiz

Honneur au premier à être apparu : Soundiiz converti vos playlists. pour se faire, il suffit de connecter vos comptes Deezer, Soundcloud, Last.fm, Qobuz, Youtube ou Grooveshark et de vous laisser guider. Vous pouvez utiliser Soundiiz pour éditer ou supprimer des Playlists facilement depuis une même interface.

Décevant lors de mon premier test il y a une dizaine de jours, le service Soundiiz semble maintenant stabilisé. Outre une indisponibilité (temporaire ?) de la conversion vers Youtube, la conversion est rapide, le service est intuitif et l’interface soignée (Merci Bootstrap).

On espère bientôt une fonctionnalité d’export (XSPF) et, pour s’affranchir des limitations liées aux divers catalogues, vers l’incontournable Tomahawk.

Monkey Musics

monkeymusics

Autre projet étudiant, Monkey Musics est également un convertisseur de liste de lectures, avec quelques différences dans les services supportés. Ici Deezer, Spotify, Grooveshark, Youtube et Rdio. Vous devrez copié l’URL de votre playlist pour choisir la plateforme de destination. Malheureusement, impossible de faire fonctionner l’outil. Mes tentatives se soldent soit par un échec (sans message d’erreur) ou au mieux par la création d’une playlist vide.

Edit 25/01/2013 : L’export Youtube fonctionne maintenant (problème côté Youtube qui explique aussi la défaillance de Soundiiz plus tôt dans la journée), et c’est moi qui me plantait sur la conversion de playlist Spotify : il faut copier les URL de TOUTES les pistes, et non l’URL de la playlist. J’aurais dû me souvenir de cette subtilité déjà rencontrée chez Groovylists. Petite différence entre Soundiiz et Monkey Musics, le premier permet de choisir le titre de la playlist convertie, et exporte les titres non disponibles sur la plateforme de destination, une bonne idée au cas où les catalogues des uns ou des autres venaient à s’étoffer

Comparatif des radios personnalisées de Spotify, Deezer, Tomahawk et Last.fm

Alors que Spotify annonçait enfin l’ajout d’une fonctionnalité de radio personnalisée en fin de semaine dernière, j’ai voulu faire à nouveau le tour des solutions offertes depuis la France (ce qui exclu Pandora) pour créer des stations de radio personnelles.

Cette année, les 4 candidats retenus sont donc Spotify, Deezer, Tomahawk et Last.fm. Je voulais tester ces services en lançant une radio d’artistes similaires à Shellac (artiste que j’utilise en général pour tout nouveau service), mais introuvable chez Spotify, tout comme mon deuxième choix Bill Callahan. C’est parti donc avec Arab Strap comme exemple.

Continuer la lecture de Comparatif des radios personnalisées de Spotify, Deezer, Tomahawk et Last.fm 

14 commandes Ubiquity, la recherche de musique au bout des doigts

ubiquity-logo firefox_logo

Tout comme Greasemonkey, Ubiquity est une extension pour Firefox qui va modifier profondément la façon dont vous naviguez sur Internet. Si la première extension altère l’affichage des pages web, la seconde permet d’utiliser la ligne de commande pour enrichir et accélérer la navigation.
Pour commencer vous devez installer l’extension Ubiquity, il vous suffira ensuite d’appuyer sur CTRL + ESPACE pour faire apparaitre une boite de dialogue et commencer à vous amuser.
Il existe des centaines de commandes Ubiquity, créées par les membres de la communauté. Voici celles qui vous permettront de faciliter vos recherches de musique :

logo last.fm

deezer-logo jiwa-logo imeem_logo

spotify-logo

allmusic-logo

discogs-logo

logo MusicBrainz

logo Skreemr

songbird-logo

shoutcast-logo

Google

Seeqpod