Archives du mot-clé playlist

Créer une playlist automatiquement depuis un Sub-Reddit

Si vous utilisez Reddit pour vos découvertes musicales, sachez qu’il est possible de générer des playlists dynamiques pour chacun de vos Sub-Reddits. Il suffit de se rendre sur cette page où vous pourrez écouter les morceaux.

C’est bien mais vous pourrez surtout vous abonner à des playlists XSPF dynamiques depuis Tomahawk pour pouvoir les lire depuis votre client (ou la nouvelle appli Android, en cours de test).

Pour cela il suffit de vous rendre dans le menu Contrôle > Importer une liste de lecture

Ensuite, collez l’adresse de votre playlist

http://rcharts.bensbit.co.uk/r/nomdusubreddit.xspf

tomahawkimportplaylists

Si vous souhaitez améliorer Reddit Music Charts, le code est disponible sur Github. Les charts Reddits seront peut être bientôt intégrés nativement à Tomahawk, l’auteur étant en attende de validation de sa pull request. La version 0.8 de Tomahawk est actuellement en version RC2, ce qui veut dire que la version finale sera bientôt disponible. On en reparle très vite !

Explorez la Long Tail de vos artistes préférés

Habitué de ces colonnes où nous avons régulièrement rendu compte des avancées de Seevl, Alexandre Passant vient de dévoiler un composant réalisé avec Polymer et l’API Spotify (je vous renvoie au site d’Alexandre pour les détails de l’implémentation) permettant de créer une Playlist des titres les moins écoutés d’un artiste.

Outre, son intérêt technique, le bien nommé The Long Tail propose une manière originale d’explorer les répertoires de nos artistes favoris.

Je vous propose pour commencer une playlist de 50 titres de The Fall que même Mark E. Smith a oublié.

The Set Listener transforme setlists en playlists

set_listener_spotify

Vous ne pouviez pas vous rendre au concert de votre groupe favori à Los Angeles et vous êtes un collectionneur de Setlists  ? Vous ne connaissez pas bien le groupe que vous allez voir ce soir et n’avez pas le temps d’écouter leur 17 albums studio avant le show ?

The Set Listener est fait pour vous. A partir d’un nom d’artiste, le site génèrera une playlist Spotify avec les titres joués lors du dernier concert répertorié sur Setlist.fm.

De quoi vous mettre dans l’ambiance, enfin, si le groupe ne profite de sa tournée pour tester quelques nouveaux titres !

Source : Music Machinery

Soundiiz et Monkey Musics, 2 nouveaux convertisseurs de playlists

Je reçois peu de courrier intéressant via le formulaire de contact, mais à quelques jours d’intervalle, deux nouveaux sites français répondant au même besoin ont trouvé le chemin de mon inbox, ce qui explique cette note groupée.

Soundiiz

soundiiz

Honneur au premier à être apparu : Soundiiz converti vos playlists. pour se faire, il suffit de connecter vos comptes Deezer, Soundcloud, Last.fm, Qobuz, Youtube ou Grooveshark et de vous laisser guider. Vous pouvez utiliser Soundiiz pour éditer ou supprimer des Playlists facilement depuis une même interface.

Décevant lors de mon premier test il y a une dizaine de jours, le service Soundiiz semble maintenant stabilisé. Outre une indisponibilité (temporaire ?) de la conversion vers Youtube, la conversion est rapide, le service est intuitif et l’interface soignée (Merci Bootstrap).

On espère bientôt une fonctionnalité d’export (XSPF) et, pour s’affranchir des limitations liées aux divers catalogues, vers l’incontournable Tomahawk.

Monkey Musics

monkeymusics

Autre projet étudiant, Monkey Musics est également un convertisseur de liste de lectures, avec quelques différences dans les services supportés. Ici Deezer, Spotify, Grooveshark, Youtube et Rdio. Vous devrez copié l’URL de votre playlist pour choisir la plateforme de destination. Malheureusement, impossible de faire fonctionner l’outil. Mes tentatives se soldent soit par un échec (sans message d’erreur) ou au mieux par la création d’une playlist vide.

Edit 25/01/2013 : L’export Youtube fonctionne maintenant (problème côté Youtube qui explique aussi la défaillance de Soundiiz plus tôt dans la journée), et c’est moi qui me plantait sur la conversion de playlist Spotify : il faut copier les URL de TOUTES les pistes, et non l’URL de la playlist. J’aurais dû me souvenir de cette subtilité déjà rencontrée chez Groovylists. Petite différence entre Soundiiz et Monkey Musics, le premier permet de choisir le titre de la playlist convertie, et exporte les titres non disponibles sur la plateforme de destination, une bonne idée au cas où les catalogues des uns ou des autres venaient à s’étoffer

PlaylistNow, des playlists selon votre activité

Sur Twitter, Franck Nakache m’a suggéré de tester Playlistnow.fm, le site de partage de playlist qu’il a fondé. J’avais déjà visité le site plusieurs fois sans m’y attarder, mais j’ai ouvert un nouvel onglet pour m’y pencher à nouveau.

Playlistnow permet de créer des playlists à partir du contenu Youtube, vaste donc, mais pas forcément de bonne qualité sonore. Outre une petite latence dans le chargement des contenus, il est simple de créer ses playlists, de les partager par mail, sur Twitter ou sur Facebook, ou encore à l’intérieur du site qui dispose d’un système de friending asynchrone (folowers/following).

L’interface est réussie (même si elle évoque un peu trop iTunes pour moi), on ne se perd pas et PlaylistNow a bien observé et intégré les meilleures pratiques des sites sociaux. Alors, quel est le problème ? Si je n’avais pas fait l’effort de créer un compte et aller plus loin que la page d’accueil lors de mes précédentes visites, c’est que le positionnement du site n’a provoqué aucune résonance en moi. Playlistnow propose en effet de partager des playlists sur la base de votre activité. La première chose que l’on vous demande lors de la création d’une liste de lecture est votre activité, puis des tags associés. Alors oui on peut passer outre mais alors pourquoi utiliser le service plutôt qu’un autre ?

Je ne considère pas qu’il y ait des activités privilégiées pour écouter telle ou telle oeuvre. C’est quelque chose qui m’est aussi étranger que de considérer qu’il existe un moment de la journée pour écouter certains artistes (essayez de venir me dire que « Machin, c’est impossible de se lever en écoutant ça »). En me retrouvant sur Playlistnow, je me sens donc complètement étranger. Je ne sais pas quoi chercher car la promesse du site me m’intéresse pas.Du coup je clique un peu au hasard, mais tombe vite dans une impasse.

Bon courage à l’équipe de Playlistnow qui dispose d’un bon socle technique. Le choix de la bonne stratégie marketing sera décisif pour la visibilité et l’avenir du service.

Subsonic : créez votre clône de Deezer ou Spotify

Aujourd’hui, 2 entreprises dont je n’utilise pas les services ont fait des annonces importantes. Deezer limite son offre gratuite à 5 heures de streaming mensuel et Apple rend disponible iTunes Match, un locker aux fonctionnalités basiques voire dangereuses car vos fichiers lossless seront automatiquement downgradés en 256 kbps AAC…
Je n’utilise quasiment plus Spotify non plus. Certes, c’est le meilleur service de streaming grand public, mais les trous dans le catalogue sont encore bien trop importants pour que cela soit utilisable sérieusement quand on est amateur de musique.

Depuis presque 1 an, j’utilise quotidiennement Subsonic, un logiciel gratuit développé par le norvégien Sindre Mehus. Après l’avoir installé sur votre PC sous Windows ou Linux ou sur votre Mac, vous pourrez accéder en streaming à toute votre collection de musique depuis n’importe quelle machine connectée à Internet. C’est tout.

Utiliser Subsonic, c’est avant tout pour moi avoir accès à toute ma collection tout le temps, sans avoir à choisir d’en uploader une partie ici, de ne pas accéder à tel enregistrement que l’on possède pourtant pour des raisons de licence, ou parce qu’il est rare (ok je n’écoute pas toujours mon CD de Yellow6 limité à 15 copies, mais on ne sait jamais).

Subsonic dispose aussi d’applications mobiles (contre une donation de 5€ mini) pour Android, iPhone et Windows Phone, vous permettra de partager des accès à vos proches, d’écouter vos webradios, de gérer vos podcasts, et même de streamer de la vidéo et de beaucoup d’autres options. Oui, Subsonic nécessite de laisser tourner une machine si on veut y accéder. C’est pour moi une bien mince concession. La seule chose que j’ai à lui reprocher depuis un an, c’est son interface loin d’être ergonomique, et sons manque d’intégration avec des services tiers, outre l’indispensable scrobbling.

Avant de passer des jours à uploader vos titres chez Amazon, ou à vous enfermer à l’extérieur du locker d’Apple en acceptant son format, jetez un oeil à Subsonic, et venez me dire ce que vous en pensez ci-dessous ! C’est pour moi la solution optimale, en attendant le développement de plus de content resolvers pour Tomahawk.