Archives du mot-clé promotion

This Is My Jam : qu’est-ce que tu écoutes aujourd’hui ?

Et s’il existait un moyen simple de partager votre coup de coeur musical du moment, et même un réseau Social basé uniquement sur ce concept ? This Is My Jam permet d’uploader un titre et une image et de les partager sur vos comptes Twitter ou Facebook. Vous disposerez alors d’une page très simple sur laquelle vos amis pourront réagir.

C’est très simple, voir simpliste, mais j’aime bien l’idée d’avoir un endroit où l’on peut s’exprimer en fan basique, et où mes contacts pourront venir régulièrement voir ce qui me fait taper du pied en ce moment. La seule comparaison que je parviens à trouver pour This Is My jam est la place fondamentale qu’avait la chanson que l’on choississait sur son profil MySpace : illustration parfaite de la musique comme fait social total. Indispensable.

This Is My Jam est actuellement en bêta, mais vous ne devriez pas avoir à attendre votre invitation très longtemps.

La promo les yeux fermés grâce à Promobot

Promobot, trouvez votre audience

Il se crée chaque jour 15000 articles liés à la musique sur Internet, sur des sites parfois confidentiels, mais à l’audience fortement qualifiée. Je n’aime pas le terme « influenceur », mis à toutes les sauces ces derniers temps, cependant c’est bien eux qu’il faudra toucher pour promouvoir votre musique. Ils sont les tiers de confiance qui réussiront peut être, grâce à leur talent, à convaincre un lectorat pointu d’acheter votre musique.

Comment découvrir des sites susceptibles de parler de vous ? Vous pouvez engager une agence de promo, mais la plupart ne connait rien au web et utilise la même liste de contacts pour tous les artistes sur lesquels elle travaille. C’est là qu’intervient le nouvel API d’Echonest : Promobot.

Echo Nest a construit 30 API musicales constituant un « Music brain » qui écoute et analyse toute la musique publiée sur le web, et lit tout ce qui est écrit. J’ai déjà écrit tout le bien que je pensais de leur API de recommandation, et c’est donc avec impatience que j’ai accueilli l’annonce de Promobot au dernier MIDEM.

Promobot est un outil destinés à tous ceux qui font la promotion d’artistes et souhaitent trouver des support éditoriaux enclins à écrire sur eux. Tout d’abord, Promobot crée un profil d’artiste qui va agréger l’activité d’un artiste sur Internet. A partir de cette analyse musicale et contextuelle, Promobot va proposer une liste de sites musicaux qui ont déjà parlé d’artistes proches, et devraient donc être intéressés pour recevoir des informations sur votre artiste.

Continuer la lecture de La promo les yeux fermés grâce à Promobot 

Orange lance son réseau social musical

soundtribes.jpg
Le concept de tribu remis au goût du jour par Michel Maffesoli a encore de beaux jours devant lui dans les départements marketing et communication. Orange a ainsi baptisé son tout nouveau service Soundtribes. Pour l’heure seule la page d’accueil a été mise en ligne dans l’attente du lancement officiel.

Pas beaucoup d’informations sur cette page d’attente ou sur le blog de développement. La possibilité pour les artistes de vendre tout titre sous la forme de sonnerie de portable est incitative, reste à connaitre les modalités techniques et monétaires.

Soundtribes réussira t-il a contrer MySpace en France, là où Orange blogs a échoué à battre Skyblog ?

Un lecteur Last.fm sur votre site

Dans une nouvelle newsletter aux labels, Last.fm annonce la possibilité de créer des playlists et d’ajouter un lecteur sur votre site ou page MySpace. C’est une excellente façon de faire écouter vos artistes. L’interface de création de playlist est très intuitive. Il suffit ensuite d’aller sur la page du label pour pouvoir trouver le code adéquat.

Les utilisateurs “normaux” peuvent eux créer des playlists en utilisant les morceaux autorisés par les labels et les partager sur leur page. Dernière nouveauté, un widget permettant d’afficher une mosaïque avec vos artistes ou albums les plus écoutés. Voilà qui va faire fureur sur les réseaux sociaux, d’autant qu’il est possible de l’inclure directement sur votre profil MySpace en un bouton.

Tousenlive, un réseau social musical de plus ?

logotousenlive.gif

L’annuaire infoconcert.com fait le pari du networking social en lançant le site tousenlive.com, plate forme communautaire à l’usage des musiciens et professionnels du spectacle vivant musical. Côté fonctionnalités, on retrouve les traditionnels modules blogging et photos, ainsi que des players audio et vidéo maison.

La homepage m’évoque immédiatement celle de Jamendo (voir les 2 copies d’écran ci-dessous), tandis que le logo fait penser à celui de MySpace (les silhouettes sont juste placées différemment).
tousenlive-screenshot.jpg
jamendo-screenshot.jpg

De nouvelles tentatives sont lancées sur ce créneau presque chaque jour (voir mashable) et il n’est pas facile pour ces sites de convaincre les utilisateurs de passer à nouveau du temps à uploader audio et vidéo sur chaque service, et à administrer le profil. Je pense que cela va être de plus en plus difficile pour les nouveaux entrants de recruter des utilisateurs et que les fonctionnalités et l’ergonomie du site feront la différence. De ce point de vue je ne pense pas que tousenlive soit assez abouti.

Cependant, le site propose une fonction que j’apprécie.C’est la possibilité de voir les membres par catégorie (public, musiciens, pro). Facile de contacter tourneurs, managers ou labels via le site. Cela confère une vraie valeur à tousenlive qui devrait à mon sens d’avantage se positionner comme un réseau professionnel.

Nota Bene : Depuis le 11 décembre 2006, je travaille pour MySpace France, information que je me dois de divulguer sur un billet à propos d’un site concurrent. Bien évidemment, je m’exprime sur ce blog uniquement à titre personnel.

Airtist : une plateforme de distribution sans DRM

Airtist propose aux labels et autoproduits de mettre en vente leur production sur une plateforme de vente en ligne. Les morceaux sont proposés au format mp3 192Kbits/s CBR. Airtist reverse 70% des revenus au vendeur, celui-ci définissant le prix de vente supérieur au plancher de 0.20 €.

airtist_logo.jpg

Si la création d’un compte pour le client final est gratuite, les artistes doivent eux s’acquitter d’un droit d’entrée de 40€. Il faudra donc générer près de 300 téléchargements à 70% de 0.2€ pour rentrer dans ses frais. Ce modèle est intéressant car il permet au site de s’assurer certains revenus. La barrière à l’entrée permet de filtrer l’offre en excluant des contenus « trop » amateurs sans toutefois freiner les velléités de formations modestes mais motivées. Car 300 téléchargements sont atteignables relativement rapidement.

airtist_artistpage.jpg

Airtist offre bien sûr des conditions tarifaires spéciales pour les labels qui n’ont pas à débourser 40€ par artiste. UNe vingtaine de labels ont déjà répondu présent, parmi lesquels le label basque Amanita. Chacun peut ensuite disposer du code de sa page artiste, pour en faire par exemple un module directement intégré à sa page Myspace ! A terme, l’achat pourra même se faire sans quitter la page en consultation.

airtist_myspacestore.gif

Ce service, encore en version beta, promet beaucoup d’innovations dans les prochains mois. Je vois tout de même un frein à son développement. Cela ne me fait pas plaisir d’écrire cela tant je défends les logiciels libres, mais je trouve l’approche d’airtist un peu rigide. Le site n’est pour l’instant disponible que sous Firefox, et les tutoriaux, si ils sont bien réalisés, peuvent décourager les moins technophiles. Rien de moins que 28 étapes pour expliquer à l’internaute novice comment installer, configurer et utiliser The Gimp pour changer la taille d’une image ! Un lien vers snipshot aurait pu suffir.

Nous suivrons avec intérêt les nouveautés proposées par Airtist au cours des prochains mois. N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires.