Archives par mot-clé : airtist

V2Music arrive sur Airtist

v2_logo.gif

Dans sa dernière newsletter, Airtist annonce l’arrivée début 2007 d’artistes du catalogue V2Music (Anaïs, TTC, Bloc Party, H. Salvador, I. Boulay…). Le prix de vente n’est pas encore communiqué, mais les titres seront vendus en MP3 sans DRM, principe fondateur d’Airtist. Un test de vente grandeur nature pour des formats libres de verrous numériques, et un signe de plus témoignant de l’interrogation de la filière vis-à-vis des DRM.

Jolie réussite de la part d’Airtist qui avec cette arrivée, va certainement voir son audience grimper et se faire connaitre parmi les labels. Car pour l’instant, peu ont souscrit à cette plateforme de téléchargement.

Airtist : une plateforme de distribution sans DRM

Airtist propose aux labels et autoproduits de mettre en vente leur production sur une plateforme de vente en ligne. Les morceaux sont proposés au format mp3 192Kbits/s CBR. Airtist reverse 70% des revenus au vendeur, celui-ci définissant le prix de vente supérieur au plancher de 0.20 €.

airtist_logo.jpg

Si la création d’un compte pour le client final est gratuite, les artistes doivent eux s’acquitter d’un droit d’entrée de 40€. Il faudra donc générer près de 300 téléchargements à 70% de 0.2€ pour rentrer dans ses frais. Ce modèle est intéressant car il permet au site de s’assurer certains revenus. La barrière à l’entrée permet de filtrer l’offre en excluant des contenus « trop » amateurs sans toutefois freiner les velléités de formations modestes mais motivées. Car 300 téléchargements sont atteignables relativement rapidement.

airtist_artistpage.jpg

Airtist offre bien sûr des conditions tarifaires spéciales pour les labels qui n’ont pas à débourser 40€ par artiste. UNe vingtaine de labels ont déjà répondu présent, parmi lesquels le label basque Amanita. Chacun peut ensuite disposer du code de sa page artiste, pour en faire par exemple un module directement intégré à sa page Myspace ! A terme, l’achat pourra même se faire sans quitter la page en consultation.

airtist_myspacestore.gif

Ce service, encore en version beta, promet beaucoup d’innovations dans les prochains mois. Je vois tout de même un frein à son développement. Cela ne me fait pas plaisir d’écrire cela tant je défends les logiciels libres, mais je trouve l’approche d’airtist un peu rigide. Le site n’est pour l’instant disponible que sous Firefox, et les tutoriaux, si ils sont bien réalisés, peuvent décourager les moins technophiles. Rien de moins que 28 étapes pour expliquer à l’internaute novice comment installer, configurer et utiliser The Gimp pour changer la taille d’une image ! Un lien vers snipshot aurait pu suffir.

Nous suivrons avec intérêt les nouveautés proposées par Airtist au cours des prochains mois. N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires.