Archives par mot-clé : API

Music Hack Day #1

music-hackday

Le Music Hack Day se tenait ce weekend à Londres dans les locaux du Guardian. L’occasion pour les développeurs de tirer le meilleur parti des API de 7 Digital, BBC Music, Echo Nest, Gigulate, Last.Fm, People’s Music Store, Soundkick ou Soundcloud pour ne citer que les entreprises partenaires de l’événement. Une trentaine de projets a été déposé et les présentations à peine achevées, beaucoup sont déjà disponibles au public. Je vous invite à aller parcourir la liste par vous même. Je retiens pour le moment 2 applications :

Music Feeds

Music Feeds filtre l’actu musicale pour vous proposer une sélection d’articles en fonction de vos centres d’intérêts, en exploitant les données de votre profil Last.fm. Un flux à  ajouter à votre news reader pour des alertes sur vos artistes favoris. Vous avez en plus la possibilité de filtrer les résultats par mots clés ou par type de média (pour n’avoir que les podcasts par exemple).

CitySounds

Citysounds.fm utilise les API de Soundcloud et Flickr pour proposer une playlist par ville d’origine des musiciens de Soundcloud. « Parce que chaque ville a une atmosphère différente ». Simple et bien réalisé.

citysounds

Des projets à suivre ces prochains jours, et pour les développeurs, sachez qu’un prochain Music Hack Day est déjà en discussion à l’automne sur la côte ouest est des Etats-Unis.

Mise à Jour : Un Music hack Day se déroulera à Berlin du 18 au 20 septembre et à Boston les 21 et 22 novembre 2009.

Des recommandations musicales via twitter avec Recom.me

Recom.me utilise les API de Twitter et de Echo Nest (dont je vous avais dit beaucoup de bien il y a peu) pour vous offrir les plus simplement du monde, une liste de nouveaux artistes à écouter. Pour cela, il suffit d’envoyer un nom d’artiste @recomme via Twitter. Le site vous répondra quelques instant plus tard !

A noter qu’à l’occasion de Demo Fall, The Echo Nest a lancé son Developer Nest, un site qui présente tous les services basés sur l’API Echo Nest. J’y reviendrai probablement quand j’aurai un peu plus de temps pour bloguer. Et pendant que j’y suis, vous pouvez me suivre sur Twitter.

Des recommandations pointues avec Echo Nest

Logo Echo Nest

La tendance aux outils d’analyse du web 2.0 évoquée hier lors d’un précédent billet rebondi aujourd’hui avec la découverte aujourd’hui d’Echo Nest.

Cette entreprise fondée par 2 doctorants du MIT Media Lab a développé un outil d’analyse capable d’analyser la musique elle même (tempo, tonalité, instrumentation…), mais également les discussions en ligne sur la musique et leur contexte. La promesse est alléchante, et Echo Nest permet à chacun d’utiliser cette technologie via 2 API. L’une permettant d’analyser des fichiers musicaux, l’autre générant des recommandations pour un artiste donné.

Les résultats sont assez étonnants, certes pas toujours pertinents, mais pas moins que les autres moteurs de recommandation qui ont souvent tendance à proposer des résultats trop consensuels à mon goût. Ce n’est pas ici le problème, mais plutôt des informations contextuelles trop prégnantes par rapport à la proximité musicale. Par exemple, les recommandations pour le groupe pop suisse Velma a retourné Radian ou Thou, mais aussi des artistes dont le seul point commun avec Velma est le fait de posséder un passeport Suisse.

Ces petits désagréments pourront vite être corrigés et la précision des recommandation, y compris pour des artistes très underground, rend ce service vraiment utile.

J’espère que des outils plus pratiques seront rapidement développés car pour le moment l’outil ne s’adresse qu’aux développeurs. Pourquoi pas une application MySpace scannant le contenu de votre section musique, comme le fait Jango ? ou un widget Netvibes ?

Si vous êtes développeur, Echo Nest propose aux 100 premières entreprises la gratuité sans limite d’utilisation pour leurs API. A saisir !

Interfaces graphiques de découvertes musicales

Paul Lamere pointe vers un article d’Anita Lillie, étudiante du MIT travaillant sur les interfaces de visualisation de la musique. Il en profite pour donner les liens vers 11 sites permettant de visualiser les interactions entre artistes et genres musicaux. L’occasion pour moi de découvrir certains d’entres eux.

Ces outils semblent en pleine explosion ces dernières semaines. J’y reviendrai prochainement ici. A quand des outils destinés aux professionnels ? L’API de last.fm devrait notamment permettre de connaitre des données plus précises sur les bases de fans des artistes (répartition géographique, par âge…) et aujourd’hui Techcrunch relaie l’annonce de Songkick sur l’ouverture d’un outil de mesure de la popularité des groupes de musique basé sur l’activité des profils MySpace, la présence dans la blogosphère et les chiffres de vente sur Amazon. Un beau début qui j’espère donnera beaucoup d’autres idées pour permettre aux professionnels de la musique d’analyser plus facilement les quantités impressionnantes de données générées par le web communautaire.

Et toi, lecteur label manager, quels outils utilises-tu ?

electronicboom.jpg

Optimisez Last.fm

J’avais en tête un billet sur les différentes façons d’optimiser Last.fm, mais j’ai été devancé par Read/Write Web qui propose 10 mashups utilisant l’API Audioscrobbler (le « moteur » de last.fm).

J’ajoute à cette liste LastGraph, proposé dans les commentaires de l’article original. Celui-ci permet de visualiser son activité sur last.fm sous forme graphique. Un must pour les plus geek d’entre vous !

lastgraph.jpg

Enfin, DBTune permet de visualiser en temps réel l’ensemble de son activité et de celle de ses amis en RDF. L’UI est roots, et nécessite l’installation de Tabulator, mais permet de naviguer très aisément dans les données générées par ses dernières écoutes et celles de vos amis sur Last.fm. A suivre !