Archives par mot-clé : Echo Nest

Music Hack Day #11 – Boston

Déjà 6 mois depuis l’étape barcelonaise des Music Hack Days. J’ai volontairement occulté l’étape montréalaise en septembre dernier où peu de choses avaient retenu mon attention, et nous voici de retour à Boston. Avec la proximité du légendaire MIT et du siège d’Echo Nest, on est à peu près certain de ne pas être déçu des résultats de ce weekend de labeur (pour les participants, le nôtre était très reposant, merci).

Drinkify

Je commence comme d’habitude par le truc le plus crétin, comme souvent l’œuvre du génial Matt Oggle. Drinkify est le parfait compagnon de vos soirées d’hiver. Une flambée dans la cheminée, un bon disque, il ne manque qu’un bon verre, mais quelle boisson pour parachever ce moment ? Drinkify connait la réponse !

ClipSwitch

A chaque Music Hack Day, Nicolas Froment et l’équipe de MuseScore proposent plusieurs projets toujours pertinents. Cette fois on découvrira ClipSwitch (voir un exemple en action), qui permet de comparer plusieurs interprétation d’une même œuvre tout en suivant la partition. Autre apport important pour la communauté MuseScore, l’import de partition PDF est proche !

Spartify

Spartify vous aide à générer des playlists pour vos soirées privées. Vos invités pourront voter pour les titres à ajouter à la playlist en cours, et si jamais vous êtes trop occupé à danser ou trop fatigué pour décider, Spartify complètera la playlist avec des morceaux similaires.

Noteflight Melody Autocompletion

Noteflight est un éditeur de partitions en ligne. Le hack consiste à proposer de compléter la partition avec la note la plus fréquemment utilisée pour la suite en cours. Plusieurs réglages peuvent être utilisés pour s’adapter au style (siècle) de la composition. Accéder à la démo.

Album Covers

Un projet plus abstrait de création automatisée pour terminer : Album Covers remixe un titre en se basant sur sa pochette, en découpant le morceau en petits fragments ensuite ré-assemblés.

Echofi offre les radios personnalisées à Spotify

Une des plus grosses faiblesses de Spotify est l’absence de radio personnalisée, ce qui vous oblige à partir à la pêche aux playlists. C’est sympa au début, on peut avoir de bonnes surprises, mais lorsqu’on a les ambitions de Spotify, c’est un trou fonctionnel béant.

Echofi comble ce vide en proposant la création de radio personnalisée depuis un simple formulaire sur une page web. Entrez le nom d’un artiste (même si il n’est pas présent dans le catalogue Spotify), et le premier titre de la playlist sera ouvert dans Spotify. Vous pourrez ensuite comme sur Pandora bannir, passer ou approuver une recommandation. Comme son nom l’indique, Echofi est utilise l’API d’Echo Nest, donc les résultats sont plutôt bons (même si quelques grosses incongruités se sont glissées dans mes tests).

Dans l’ensemble, si Echofi répond bien à l’énorme besoin de radios à la demande dans Spotify, le jonglage entre l’interface de Spotify et la navigation dans la playlist dans le browser peut s’avérer fastidieux. Le produit est tout jeune et s’avère prometteur. Il est l’oeuvre d’Andy Smith, créateur de Spotibot. A tester !

Music Hack Day #8 – San Francisco

Reprise de notre série sur les Music Hack Days après des impasses réalisées sur les 4 dernière éditions. Des éditions trop rapprochées dans le temps et l’espace qui tournaient un peu en rond, en tout cas dans ce qui transparaissait en ligne. Après cette longue pause, il est temps de s’intéresser à la seconde édition californienne des MHD, toujours à San Francisco. Récent partenariat entre Rdio et Echo Nest oblige, beaucoup de hacks utilisent le service de streaming à la demande américain, ce qui limite les possibilités de test. Enfin, comme d’habitude, je passe sous silence tout ce qui concerne iOS. Place à la sélection parmi les 55 projets présentés !

MuseScore Sessions

Organisez des sessions à distance d’apprentissage musical grâce au partage de partition de Musescore et un chat video. Simple et efficace.

Huesound

Huesound génère des playlists Rdio en fonction de la couleur de la pochette des disques des artistes proposés. Original et bien réalisé, mais on ne va tout de même pas y passer notre journée.

Boffin for Android

Comme son cousin pour desktop, Boffin pour Android (télécharger l’APK) organise la collection de MP3 de votre smartphone par ses tags Last.fm, rendant la navigation et la génération de playlists plus simple (enfin si vous prenez le temps de bien tagger vos morceaux).

innr hpstr

Entrez votre pseudo Last.fm ou vos groupes favoris et découvrez quel hipster sommeille plus ou moins profondément en vous.

Bipolar Radio

Une playlist progressive, vous choisissez si le morceau suivant doit être plus calme ou plus énergique. Bipolar Radio nécessite l’accès à Rdio pour fonctionner.

Tomahawk resolvers

Je vous ai déjà dit tout le bien que je pensais de Tomahawk. Ce weekend a vu l’ajout de nouveaux content resolvers pour Official.fm, jamendo et 4shared !

Tomahawk, le futur des lecteurs audio

Tomahawk logo

Il y a déjà 15 mois, je vous présentais Playdar, un content resolver au génial potentiel. Voici venu Tomahawk, un lecteur audio dont ses créateurs (qui viennent de last.fm ou Amarok) disent qu’il est né de la frustration de ne pouvoir disposer de tous les contenus auxquels ils peuvent avoir accès dans une interface unique.

Tomahawk ambitionne d’être le point d’entrée pour toute votre consommation de musique, regroupant les librairies des machines de votre réseau, des services musique en ligne que vous utilisez, ou les titres glanés sur Internet. Mais Tomahawk est plus qu’un grand jukebox.  Les éditeurs de sites et services web peuvent également construire  librement (Tomahawk est un logiciel libre) des services qui vont pouvoir échanger avec lui et proposer plus de valeur à l’utilisateur.Vous pouvez découvrir ici quelques exemples d’utilisation de Tomahawk avec des sites web.

Tomahawk intègre également un outil de création de playlists fourni par Echo Nest qui vous permettra en quelques clics de générer des playlists basées sur des artistes, leur similarité, mais aussi le tempo, leur hotttness (hype), leur tonalité ou propension à être dansable. Je crois que cela fait assez d’années que je vante les services d’Echo Nest pour que vous compreniez mon enthousiasme à l’idée d’avoir enfin un outil simple qui puisse utiliser ce formidable outil avec mes collections d’enregistrements.

Tomahawk est actuellement en version 0.0.2, il est disponible sous Windows, OS X et Linux. Il reste énormément de travail, notamment pour convaincre les fournisseurs de services musicaux de supporter Tomahawk. J’ai cependant bon espoir, au vu des considérables économies de bande passante qu’une telle intégration pourrait apporter à un Spotify…

J’ignore si le projet Tomahawk a un avenir, mais je suis persuadé que c’est la bonne façon de concevoir un lecteur audio adapté aux usages actuels. J’essaierai de rendre compte du développement du projet régulièrement (enfin au vu de mon rythme de publication actuel, ça va probablement pas chercher bien loin).

Echospace : et Myspace redevient pertinent

En cette fin d’année, Chrome semble bien définitivement avoir distancé Firefox dans la course au titre du browser le plus utile à l’amateur de musique numérique. Comme Firefox, c’est grâce à des extensions que Chrome devient petit à petit, incontournable. Après EX.FM et une extension Spotify, c’est une extension basique qui vient de débarquer dans le catalogue Chrome : Echospace. Comme son nom l’indique, son but est de proposer les recommandations d’Echo Nest directement sur les profils Myspace que vous visitez.

Echospace

Une fois installé, Echospace s’activera sur les profils Myspace Music que vous visitez, et proposera jusqu’à 5 noms d’artistes recommandés. Suivez les liens et vous visiterez directement les profils correspondant. Cette extension est un proof of concept, une expérience avant tout, et il y a peu de chances que cela aille beaucoup plus loin que cette version minimaliste. Il y avait pourtant bien longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à naviguer en laissant place à la sérendipité sur Myspace.

Je vous invite à laisser vos a priori de côté et à laisser faire Echospace. Ceux qui ont travaillé avec moi chez Myspace savent à quel point Echospace est le type d’expérience que je rêvais d’offrir. 2 ans plus tard, je suis heureux de pouvoir en profiter en simple utilisateur, pour mon plus grand plaisir.

It’s all about swing

Nous vous avions présenté The Swinger lors de notre revue des projets présentés lors du Music Hack Day de San Francisco. Il semble que n’ayons pas été les seuls à apprécier ce projet puisque les articles à son sujet se sont multipliés ces derniers jours. Aussi anecdotique soit il, il permet par l’exemple de mettre en lumière les incroyables possibilités offertes par les produits développés par Echo Nest.

Je vous parlerais bien du déferlement imminent des applications musicales et des problèmes que cela va exacerber entre l’industrie et le public, mais je voulais moi aussi passer quelques-uns de mes morceaux favoris dans la moulinette du Swinger !

Pour rappel, The Swinger est un script Python faisant partie de l’API de remix développée par Echo Nest. Il permet d’allonger le beat des morceaux sans en modifier la durée, pour les faire swinger !

The Undertones – Teenage Kicks (Swing version)

The Undertones – Teenage Kicks (Swing version) by snowfallsoon

Kraftwerk – We Are The Robots (Swing Version)

Kraftwerk – We Are The Robots (Swing Version) by snowfallsoon

Smog – Bathysphere (Swing Version)

Smog – Bathysphere (Swing Version) by snowfallsoon

Bästard – Chinatown (Swing Version)

Bästard – Chinatown (Swing Version) by snowfallsoon

Arab Strap – The Fisrt Big Weekend (Swing Version)

Arab Strap – The First Big Weekend (Swing version) by snowfallsoon

Si vous êtes un n00b en Python comme moi, vous pouvez utiliser Swingify ou The Swing Thing, et venir partager vos meilleurs tentatives dans les commentaires !