Archives par mot-clé : mp3

Subsonic : créez votre clône de Deezer ou Spotify

Aujourd’hui, 2 entreprises dont je n’utilise pas les services ont fait des annonces importantes. Deezer limite son offre gratuite à 5 heures de streaming mensuel et Apple rend disponible iTunes Match, un locker aux fonctionnalités basiques voire dangereuses car vos fichiers lossless seront automatiquement downgradés en 256 kbps AAC…
Je n’utilise quasiment plus Spotify non plus. Certes, c’est le meilleur service de streaming grand public, mais les trous dans le catalogue sont encore bien trop importants pour que cela soit utilisable sérieusement quand on est amateur de musique.

Depuis presque 1 an, j’utilise quotidiennement Subsonic, un logiciel gratuit développé par le norvégien Sindre Mehus. Après l’avoir installé sur votre PC sous Windows ou Linux ou sur votre Mac, vous pourrez accéder en streaming à toute votre collection de musique depuis n’importe quelle machine connectée à Internet. C’est tout.

Utiliser Subsonic, c’est avant tout pour moi avoir accès à toute ma collection tout le temps, sans avoir à choisir d’en uploader une partie ici, de ne pas accéder à tel enregistrement que l’on possède pourtant pour des raisons de licence, ou parce qu’il est rare (ok je n’écoute pas toujours mon CD de Yellow6 limité à 15 copies, mais on ne sait jamais).

Subsonic dispose aussi d’applications mobiles (contre une donation de 5€ mini) pour Android, iPhone et Windows Phone, vous permettra de partager des accès à vos proches, d’écouter vos webradios, de gérer vos podcasts, et même de streamer de la vidéo et de beaucoup d’autres options. Oui, Subsonic nécessite de laisser tourner une machine si on veut y accéder. C’est pour moi une bien mince concession. La seule chose que j’ai à lui reprocher depuis un an, c’est son interface loin d’être ergonomique, et sons manque d’intégration avec des services tiers, outre l’indispensable scrobbling.

Avant de passer des jours à uploader vos titres chez Amazon, ou à vous enfermer à l’extérieur du locker d’Apple en acceptant son format, jetez un oeil à Subsonic, et venez me dire ce que vous en pensez ci-dessous ! C’est pour moi la solution optimale, en attendant le développement de plus de content resolvers pour Tomahawk.

Créez votre salon de musique avec Listening Room

Listening Room est une application web apparue début décembre 2010, développée par Abe Fettig (ex Google et Jotspot). C’est un produit simple, dont l’approche sociale est enthousiasmante. Listening Room est le pendant web de ces soirées où vous et vos amis font de longs ping-pongs, chacun enchainant un disque après l’autre avec des transitions pas toujours évidentes (Big Up à mon ami DJ Blanc). Invitez vos amis à rejoindre un chat room et commencez à uploader des titres que vous possédez sur votre disque dur. Toutes les personnes accédant à la page écoutent automatiquement le même flux. Le chat dans la colonne latérale permet à tous les participants d’échanger.

L’interface de Listening Room est minimaliste mais son fonctionnement est simple. Les possibilités d’enrichissement sont légions (export des playlists générées, support de flux distants, vidéos, achat de titres…) et devraient tenir la petite startup occupée si le succès est au rendez-vous. Parfait pour vous et vos amis, et peut être une solution pour votre collocation ou votre open space.

Via Evolver.Fm

Extension.FM passe en version 2 et devient EXFM

Dan Kantor a mis à jour son plugin Extension.Fm pour Google Chrome. Je vous avais parlé lors de sa sortie de cet excellent plugin permettant de gérer les MP3 (fonctionne aussi avec les players Soundcloud, mais pas Official.fm) découverts au fil de votre navigation. Ce nouveau développement, renommé EXFM, confirme tout le bien que l’on pensait du projet. Les nouveautés sont nombreuses et présentées dans une interface relookée :

Partage

Synchronisez votre compte EXFM avec Facebook, Twitter, Last.fm et Tumblr pour partager facilement vos dernières découvertes.

Favoris

C’était la limite d’Extension.FM : l’empilement de titres dans une longue liste inorganisée au bout de longues journées de surf. Vous pouvez maintenant « noter » un morceau. C’est l’équivalent du Love de Last.fm, votre morceau sera taggé et accessible depuis une page dédiée.

Profil

Vous disposez maintenant d’un profil utilisateur où seront affichées vos morceaux favoris, et de la possibilité de suivre d’autres utilisateurs de EXFM (Followers / Following).

Page chanson

Chaque titre découvert par EXFM dispose d’une page dédiée où les fans pourront échanger et se rencontrer. Il est également facile de partager l’URL de la page, et d’acheter le titre. Que ce soit via Amazon MP3, ou par des canaux plus traditionnels. EXFM a en effet détecté sur le lien vers la boutique Shopify sur une page du site de mon label, et l’a ajouté sans action de ma part ! Idéal pour centraliser les feedbacks lors de votre promo.

Et voilà une vidéo présentant le tout :

Le retour d’Audiogalaxy

Si vous êtes vieux comme moi, vous avez peut être connu Audiogalaxy à la fin des années 90. C’était un client P2P assez performant qui occupait le terrain entre Napster et Kazaa, pour situer l’époque. Après bien des péripéties, Audiogalaxy est de retour avec un modèle qui n’effraiera personne.

La nouvelle promesse d’Audiogalaxy est de vous faire accéder à votre collection de musique à distance. Ici pas (encore) d’offre de stockage en ligne et de problématique de synchronisation, si vous êtes à la quête du Celestial Jukebox, passez votre chemin. A l’aide d’un client logiciel tournant en tâche de fond sur votre machine locale, Audiogalaxy propose le streaming de ces contenus à partir d’une machine distante, via une interface web.

L’avantage est que cette solution est simplissime à mettre en oeuvre, et lorsqu’on a méticuleusement numérisé sa collection, on aime bien s’y retrouver facilement sans à farfouiller pour savoir si tel disque est dispo en streaming sur Spotify, ou en backup sur Mp3Tunes. L’inconvénient bien sûr, est que votre machine doit toujours être en ligne pour accéder à vos titres. A ce moment là me direz vous, pourquoi pas carrément installer Subsonic ? Audiogalaxy a l’avantage de s’installer sans aucune configuration, mais ces fonctionnalités sont limitées.

Outre la recherche et la création de playlists dans l’interface web, vous pourrez installer des applications mobiles sur iPhone et Android. C’est tout, pas de scrobbling, pas de recommandation, pas d’offre sociale. Ou pour l’instant, car dans les paramètres de votre compte, une option est cochée par défaut  » autoriser d’autres membres à parcourir ma collection ». Tiens tiens, ça me rappelle l’Audiogalaxy « historique ».

Shuffler.fm : Découvrez artistes et blogs musicaux

J’ai plusieurs fois songé à parler de Twones sur Fine Tuning, et ai à chaque fois renoncé car je ne trouvais pas vraiment de valeur ajoutée à ce service qui agrégeait les titres streamés dans son navigateur. L’équipe de Tone.fm qui développait Twones a dû arriver à une conclusion similaire et a stoppé l’expérience au printemps. Elle propose depuis quelques jours Shuffler.fm, et cette fois on dirait que la structure hollandaise ait visé juste.

Au lancement de Shuffler.fm, vous choissez un genre musical. Ensuite le service ouvre un blog musical correspondant au style choisi et commence la lecture d’un titre. A l’aide d’une social bar située en haut de la fenêtre vous pouvez naviguer dans un flux continu de nouveautés à écouter, et de nouveaux blogs à lire. La simplicité du concept popularisé par StumbleUpon au service de la musique, voilà la promesse tenue par Shuffler.fm. MP3 bloggers, si j’étais à votre place, j’irais de suite référencer mon site auprès d’un possible vecteur de trafic très qualifié.

Le service est pour l’instant assez basique, mais les possibilités d’évolution sont nombreuses ; pousser les options sociales, personnalisation des recommandations, scrobbling des titres streamés… Côté monétisation, on peut imaginer que certains (éditeurs ou labels, ou les 2 dans des opérations de cross marketing) souhaiteront des positions premium dans le flux de lecture thématique proposé par Shuffler.Fm. Si cela reste pertinent, pourquoi pas.

Bln.kr partage vos MP3 facilement

Pas toujours simple de trouver un outil pour partager simplement un morceau. Les outils vont et viennent au gré des avocats des ayant droit et il en ira probablement de même pour bln.kr. C’est d’autant plus vrai que ce dernier dispose d’atouts le rendant potentiellement très attrayant pour le plus grand nombre.

La simplicité est essentielle pour ce type de service. De ce côté c’est réussi, car Bln.kr ne nécessite pas de créer un compte, mais vous pouvez vous authentifier via votre compte Facebook ou Twitter. Il suffit ensuite d’uploader votre titre (dont vous aurez préalablement déclaré être l’auteur) et Bln.kr vous proposera d’éditer les metadatas, de customiser l’URL, et des raccourcis pour partager le titre sur Twitter, Facebook, MySpace, Stumble Upon ou par mail.

Moins réussi, le lecteur Flash proposé pour embarquer votre morceau. Plutôt massif et non personnalisable.

Une option Pro est disponible pour $5 par mois. Pour ce prix là vous disposerez de facilités pour partager automatiquement vos titres sur plusieurs sites, de statistiques, ou de la possibilité de générer des QR codes pour vos morceaux (pour le partage par mobile).